Contre les drogues - Élodie Briard

Mon blogue

Contre les drogues

Contre les drogues - Élodie Briard

J’en ai eu assez. On dirait que mon rendez-vous avec un centre de dentisterie generale québec m’a donné envie de crier. Je voudrais hurler à quel point ces drogues sont chimiques et toxiques. Je ne crois pas que j’ai le choix en ce moment ; si je n’avale pas les petites pilules antidouleur qui m’ont été prescrites, je vais avoir trop mal aux dents pour faire quoi que ce soit, surtout manger. Mais, si on m’oblige à prendre plus, je crois que je vais exploser.

Je suis totalement contre les drogues. Ici, je ne parle pas seulement des drogues illégales, j’inclus tout ce qui est considéré comme un médicament, qu’il soit prescrit ou non. Je ne comprends pas pourquoi ce sont seulement les produits qui ont été fabriqués dans un laboratoire, qui devraient être acceptés, car en plus de nier que les autres pourraient comporter des éléments bénéfiques pour nous quand nous en avons besoin, les pilules pharmaceutiques sont très chimiques, et trop en prendre, devient toxique pour notre corps. Pourtant, ces entreprises chantent les mérites de leurs produits « miracles » qui sont censés être mieux pour nous, que n’importe quoi d’autre qui se retrouve dans la nature à son état original. Non ; selon eux, il faut tout transformer pour que ça devienne approprié à la consommation humaine. Je ne vois pas pourquoi ce serait ainsi, puisque Mère Nature a tout arrangé pour que nous soyons bien avec ce qu’elle nous a fabriqué.

En plus, je dois dire que je n’aime pas non plus la sensation que n’importe quelle drogue me donne. Je déteste les « buzz », car j’ai l’impression que quelque chose s’empare de mon cerveau de l’intérieur. Mon corps ne tolère pas le sentiment qui vient avec plusieurs de ces produits non plus, que ce soit un apaisement forcé, une excitation exagérée, ou un type d’engourdissement pour nous enlever la capacité de ressentir nos émotions. Mis à part l’alcool et la caféine, que je dois doser avec prudence, je ne peux pas prendre quoi que ce soit.

Alors, quand quelqu’un pense que c’est drôle de mettre des drogues dans le verre de quelqu’un, c’est complètement absurde, et surtout, très dangereux. Ça arrive parfois, et même si ce n’est que pour faire une blague, ce n’est pas correct.